© 2015
Amélioration de l'habitat

Conformité réglementaire

Une nouvelle étape a été franchie sur le chemin de la rénovation énergétique du parc existant. Le décret du 12 avril 2012 met en place l'obligation de fournir une attestation de conformité à la règlementation thermique des bâtiments existants à compter du 1er janvier 2013.

Cette règlementation s'applique pour toute rénovation, lourde ou légère, et quelle que soit sa surface à partir du moment où elle fait l'objet d'une autorisation de construire (demande préalable ou permis de construire). Cette attestation de prise en compte de la règlementation thermique, établie à partir de l'étude thermique initialement réalisée, et des éléments relevés sur site, sera alors réalisée à l'achèvement des travaux par une personne devant être impartial (diagnostiqueur, contrôleur technique, architecte, organisme tel que Promotelec).

Dans le cas d'une maison individuelle, seuls les éléments rénovés seront contrôlés, devant respecter une performance minimale. La performance globale quant à elle n'est prise en compte. Ceci peut évidemment ce faire pour optimiser l'investissement au plus juste, ce qui est préférable.

Audit énergétique

Dans le cas d'une rénovation légère, l'intérêt de réaliser une étude thermique avant la réalisation des travaux est que ceci permet de faire un bilan de l’existant et de voir où se situent les pertes énergétiques les plus importantes.

Ceci permet de cibler efficacement les actions prioritaires, et d’optimiser ainsi l’investissement.

Aussi, dans le cadre de l'éco-prêt à taux zéro, l'étude thermique pour la performance globale du logement est nécessaire.
Cette option est plus intéressante que les bouquets de travaux. En effet, elle permet de cibler efficacement et d'optimiser les dépenses par la comparaison de différentes solutions.

Différentes phases de travaux peuvent être prévues. Si ceux-ci sont réalisés dans les 2 ans, l'ECO-PTZ couvrira l'ensemble du projet.
Sinon, une première phase peut être réalisée, et une seconde envisagée plus tard, par exemple lorsque le prêt sera terminé.

Dans le cas de rénovation lourdes (ex: étable transformée en habitation), on se trouve dans une configuration très proche du neuf.

Déperditions et besoin en chauffage

Le calcul des déperditions pièce par pièce du projet peut être proposé pour le dimensionnement du système de chauffage.

Il peut être accompagné de conseils et solutions d'amélioration de la performance du bâti (isolation, ponts thermiques, ventilation et étanchéité à l'air.)